Assurance moto : changer le pot d'échappement d'origine

Que faut il faire pour être en accord avec la loi et son assurance si nous voulons changer de pot d'échappement de notre moto ?

Une réglementation s’impose si vous souhaitez apporter une modification à votre moto. Dans le changement du pot d’échappement original, vous devez notamment faire une déclaration. L’assureur demande le procès-verbal y afférent pour continuer d’assurer votre véhicule. Sachez que ce type de personnalisation de votre moto ne doit en aucun cas dépasser la limitation des décibels ni enfreindre les règles d’antipollution.

Changement de pot d’échappement : les cas acceptés par la loi

Le pot d’échappement étant un élément essentiel pour une combustion moteur maitrisée, son remplacement doit être effectué dans un cadre strictement légal. L’assurance moto demande évidemment le rapport ainsi afférent venant de l’instance compétente pour autoriser cette modification.

Ainsi, pour changer le pot d’échappement original de votre moto, vous devez vous référer aux 3 principaux cas acceptés par loi. Les détériorations dues à des chocs en font partie. La ligne se déforme souvent si vous reculez sur un obstacle.

Aussi, l’existence des fuites est un autre motif valable pour changer le pot d’échappement original de votre moto. Ce problème survient suite aux perforations causées par l’oxydation et de hautes températures des gaz.

Vous êtes également autorisé à ce type de modification de votre véhicule en cas de destruction, de saturation ou de dérive du catalyseur. Dans ce cas, vous recevrez un signal du témoin de diagnostic moteur. Le problème peut être aussi détecté lors d’un contrôle antipollution.

Déclaration à la DRIRE : une démarche légale réclamée par l’assureur

Bien que la loi pose certaines limites dans la personnalisation de votre moto, le changement d’échappement est tout à fait accepté. Cependant, tout comme les autres types de modifications, vous devez le déclarer à la Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement.

La DRIRE vous remettra un procès-verbal après avoir examiné la conformité à la loi de la modification effectuée sur votre véhicule. Vous avez besoin de ce document pour valider votre demande de nouvelle carte grise devant mentionner le changement du pot d’échappement effectué.

Cette déclaration est particulièrement nécessaire pour continuer de bénéficier de la couverture assurance pot d'échappement. Si vous ne la faites pas, votre assureur risque de réduire les garanties, voire annuler votre contrat d’assurance.